Papeterie de la Seine

papeterie_dessin#01, encre sur papier, 65×50 cm (château d’eau, détail)

 


 

Diplômée du département photographie de Paris 8, j’ai construit mon regard artistique par la photographie dans l’errance, en cherchant des situations atemporelles tant dans mon environnement quotidien que lors de voyages. Lors de mes premières années de pratique, j’ai produit des images suggérant une forme d’intimité paradoxale invitant le spectateur à se projeter dans ces espaces de l’entre-deux et dans un décalage pris par rapport à une expérience vécue. C’est principalement dans les villes que je trouve ces situations.

Mon parcours artistique a été fondamentalement bouleversé en 2012, en choisissant de m’investir exclusivement sur la Papeterie de la Seine située à Nanterre, où j’habite. Ce sujet m’a contrainte à une recherche fondamentale au-delà du simple travail d’observation. En effet, l’enjeu social et politique que représente cette usine de ma ville en démantèlement dépasse la simple charge affective ou la curiosité personnelle. Une collaboration s’est instaurée avec le sociologue Yann Le Lann qui m’a permis d’approfondir le sujet notamment en rencontrant d’anciens salariés de l’usine.

Les photographies ont été réalisées entre juillet 2013 et janvier 2014, après avoir écouté les salariés de la Papeterie. J’ai trouvé la juste distance avec mon sujet en photographiant avec un boitier argentique moyen format (6×6 cm) à la fois facilement manipulable et adapté à la photographie d’architecture. Outre le choix d’une lumière magnifiant l’usine, la distance matérielle au sol entre mon point de vue et le sujet est laissée visible sur chaque image.

C’est à cette époque que j’ai commencé le dessin qui m’a fourni une formidable ressource pour représenter la Papeterie de la Seine. J’ai construit à l’atelier de nouveaux points de vue sur celle-ci à partir de croquis et de photographies. Le support et la technique sont choisis en complémentarité de la photographie : de l’encre de Chine et sépia rehaussée de traits au feutre tirés à la règle sur du papier 65 x 50 cm.
Cette série s’est achevée en 2017 alors que la destruction de l’usine commençait.


Papeterie de la Seine,                    3 septembre 2013
Papeterie de la Seine,                  25 octobre 2013
Papeterie de la Seine,                  21 août 2015

Publications

Juin 2016 : premier numéro de la revue Opus
Octobre 2015 : livre graphique dans le cadre de la Foire Adebabaï qui s’est tenue à Nanterre au Pavillon du Docteur Pierre
Juin 2014 : Savoir/Agir n°28
Décembre 2013 : Savoir/Agir n°26

Événements

Avril 2019 : exposition Dans l’épaisseur du trait à la Maison d’Art AMK
Octobre 2016 : participation à une émission sur Radio Agora Nanterre consacrée à la Papeterie de la Seine
Mars 2016 : intervention artistique à l’Agora de Nanterre – maison des initiatives citoyennes, dans le cadre des Assises pour la ville

 

 



Opus n°1, juin 2016, Presses Universitaires Paris Ouest Nanterre la Défense, 19 pages, 20×26 cm


Repeupler la Papeterie de la Seine, images et paroles, octobre 2015, livre graphique,            autoédition, 40 p, 20×25 cm

 


                                                                                        Les trois pompes, toile imprimée, 2 x 1,50 m


papeterie_dérouleuse, encre sur papier, 65×50 cm (détails)
papeterie_dessin#09, étude de la chaufferie
papeterie_dessin#09, dessin inachevé
papeterie_dessin#09, daté du 29 mars 2014,                encre sur papier, 50×65 cm
Papeterie de la Seine,                  25 juillet 2013
Papeterie de la Seine,                  30 juillet 2013
Papeterie de la Seine,                  20 novembre 2013